[Allo la doc ? #11] S’informer avec les réseaux sociaux – Épisode 2 : Facebook

Le 2e épisode de notre série est consacré à Facebook. On ne présente plus ce réseau social le plus utilisé dans le monde, qui draine 2,91 milliards d’utilisateurs actifs mensuels et 1,93 milliard d’utilisateurs actifs journaliers1.
Nous vous proposons ici un zoom sur les usages professionnels de cette plateforme.  

Présentation de Facebook​

Historique en bref

Facebook a été créé le 4 février 2004 à l’université Harvard par Mark Zuckerberg. Initialement conçu pour mettre en contact les étudiants de sa faculté, le réseau fut progressivement ouvert dès 2006 à tous et toutes, sans limite.

Sa facilité d’inscription et d’utilisation, ainsi que son ergonomie conviviale et intuitive, en ont fait rapidement un phénomène. Dès 2007, son modèle économique est basé sur la publicité : Facebook donne accès aux annonceurs aux données personnelles des utilisateurs, et développe également la publicité sur mobile.

Facebook en quelques chiffres¹

En mars 2021, Facebook recensait 40 millions d’utilisateurs actifs mensuels sur le territoire français. Cela place la France au 10e rang mondial en terme de nombre d’utilisateurs.

En revanche, si Facebook demeure le réseau social le plus utilisé en France, il est bien moins populaire chez les jeunes adultes (moins de 25 ans) et les adolescents.

Dans la pratique : sur 30 jours, l’utilisateur moyen sur Facebook “like” en moyenne 13 posts, fait 5 commentaires, partage 1 post et clique sur 12 publicités.

 

Enfin, gros succès pour les groupes Facebook qui sont utilisés par 1,4 milliard d’utilisateurs chaque mois :

  • Plus de 10 millions de groupes Facebook ont déjà été créés.
  • Plus de 400 millions d’utilisateurs de Facebook sont membres de groupes jugés “significatifs” pour l’expérience utilisateur.

Profil, amis, pages, groupes : s’y retrouver

Facebook propose 3 grands types d’éléments avec lesquels interagir : les amis (profils de particuliers), les groupes et les pages.

Le profilC’est votre page personnelle sur Facebook. Il vous permet de vous présenter aux autres membres et rassemble toutes vos interactions et publications. Pour interagir avec un autre utilisateur, il faut au préalable lui envoyer une demande pour pouvoir l’ajouter comme « Ami ».
La pageLa page Facebook est spécifique à une entité (institution, entreprise, bibliothèque…). C’est un peu l’identité de l’institution sur le réseau social. L’avantage est le fait de pouvoir accéder à toutes les statistiques liées des options « webmarketing » des pages Facebook.
Le groupeUn groupe Facebook est une sorte de forum de discussion qui permet de rassembler différents internautes autour d’un même intérêt ou d’un sujet commun. Ensemble, ils vont pouvoir échanger, partager des photos, des vidéos ou autres. 28 millions d’utilisateurs français sont présents dans des groupes et y prennent part « activement »1.

Facebook : un outil de veille

Pour un particulier, professionnel∙le ou étudiant∙e, se créer un compte sur Facebook peut être utile en terme de veille, de nombreuses institutions et professionnel∙les étant actifs sur le réseau social2.

Veiller avec Facebook

Facebook vous permettra notamment de détecter des informations dont vous n’auriez pas eu connaissance via les médias traditionnels :

  • pouvoir suivre des pages et des personnes afin de suivre leurs actualités et les relais qu’eux-mêmes font ;
  • veiller et détecter l’émergence de sujets spécifiques, de « tendances » en lien avec nos domaines d’intérêt ;
  • mesurer l’impact d’une publication en collectant puis en analysant les retombées et les données (combien de vues, de like, de renvois…).

Pourquoi suivre un « ami » ?

L’ami est un particulier (comme vous) qui a son propre profil Facebook et qui publie des contenus qui vous intéressent.

Suivre un ami permet :

  • De se tenir informé·e sur les contenus publiés (qui s’affichent dans le fil d’actualité)
  • De découvrir de nouveaux amis – s’il a publié sa liste d’amis,
  • De découvrir des groupes ou pages qu’il apprécie.

Les enregistrements : gérer les résultats de sa veille

Facebook permet de sélectionner un contenu que l’on souhaite conserver pour l’enregistrer dans une collection.

1. Cliquez sur les « … » en haut à droite de la publication que vous souhaitez enregistrer, puis sur « Enregistrer le lien ».

2. Créez une nouvelle collection ou bien ajoutez l’enregistrement à une collection déjà existante.

3. Retrouvez vos collections et enregistrements dans la colonne de gauche.

4. Partagez vos collections et ajoutez des contributeurs à partir de ce même menu.

Focus : Pour mieux comprendre la fascination exercée par ce réseau social, visionnez l’épisode de la mini-série « Dopamine » dédié à Facebook, sur Arte (durée : 8 minutes).

 « Facebook est addictif ! Tu passes ton temps à liker le contenu de tes amis et c’est normal, car l’appli est basée sur la validation sociale, un processus inconscient qui fait que tu aimes ceux qui t’aiment, et en retour, tu se sens obligé de “liker” leur contenu, créant une boucle sans fin et te poussant à fournir gratuitement toutes tes données personnelles. »

Réalisé par Léo Favier. (2019). Dopamine : Facebook. Arte. France (8 minutes).

Ascodocpsy est sur Facebook !

Ajoutez sa page à votre veille en cliquant sur le petit pouce bleu, pour suivre toutes les actualités de votre réseau documentaire en santé mentale !

Print Friendly, PDF & Email
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur email
Aller au contenu principal