Définition et historique

Print Friendly, PDF & Email

La réhabilitation psychosociale : dossier thématique

Définition et historique | Sur le WebZoom sur les résidences d’accueilVidéos et podcastsDans les centres de documentation


Au cours des siècles, la civilisation occidentale connait des modifications socio-économiques et culturelles majeures, entraînant des problèmes d’intégration sociale (chômage, intégration des mœurs).

Les années 50 marquent un tournant pour la psychiatrie avec l’arrivée des neuroleptiques mais également l’amélioration notoire des conditions des patients en psychiatrie.

Dans ce contexte émerge la notion de réadaptation, qui consiste à rétablir le lien social du patient en développant des activités thérapeutiques expressionnelles. Le but étant de favoriser au maximum le maintien du patient au domicile.

Dans un même temps, les pays industrialisés ont connus un mouvement de désinstitutionalisation psychiatrique caractérisé par une sortie massive des malades des hôpitaux. Aussi est apparu en 1965 la notion de réinsertion qui porte l’accent sur la notion d’insertion/adaptation. Celle-ci sous-entend une notion de réciprocité de la part de la société d’accueil. La notion d’insertion soulève également le problème de l’appartenance dans une société qui génère des phénomènes d’exclusion (professionnelle, sociale).

De plus, bien que les mœurs évoluent, la notion d’incurabilité n’a toujours pas disparu, bien que de plus en plus de psychiatre lui préfère le terme chronicité (terme apparu dans les années 50), c’est-à-dire personne dont les symptômes apparaissent lentement, qui dure longtemps et qui parfois s’installe définitivement.

En 1970, les psychiatres font le constat que les personnes ont besoin d’un traitement mais également d’un soutien dans la communauté.

En 1975, la loi définit pour la première fois les droits fondamentaux pour les personnes handicapées, enfants et adultes :

  • le droit au travail
  • le droit à une garantie minimum de ressource par le biais de prestations
  • le droit à l’intégration scolaire et sociale.

Dans les années 80, les systèmes publics ont adopté le concept de soutien communautaire comme approche principale avec le « case management ».
Le but de la réhabilitation est donc de sortir du champ de la psychiatrie en faisant participer réellement les malades aux échanges de la société.

« La réhabilitation, c’est donc, conjointement, un ensemble d’actions de soins à l’intention de la personne souffrant de troubles psychiques, et un ensemble d’actions en direction de la société afin qu’elle soit plus porteuse, et plus apte à l’accueillir. »
C’est donc une conception de la prise en charge et de la place de la personne avec une maladie mentale sévère dans notre société, un ensemble de pratique constituant l’approche de la réadaptation en psychiatrie et enfin un service parmi d’autres services dans un système de soutien communautaire.

Au vue de cet éclairage, la réhabilitation s’adresse à des personnes avec une maladie mentale sévère qui connaissent des limitations fonctionnelles en raison de cette maladie. Ces pathologie connaissent des évolutions variables avec le temps et nécessitent des traitements sur le long terme avec des adaptations régulières. Les personnes concernées auront besoin d’un traitement à long terme. Toutefois, le traitement est, très souvent insuffisant pour que la personne se rétablisse et joue un rôle actif dans la société. Les personnes concernées auront donc besoin de la réhabilitation.

A lire aussi sur le sujet

 

vie-publique-chronologie_miniature
VIE-PUBLIQUE.FR

Chronologie de la politique du handicap

Janvier 2015

 

 

 

ou-nous-mene-la-rehab-psy_couvDELEU Guy M
Où nous mène la réhabilitation psychiatrique

Paris : Editions Socrate Promarex ; 2012.
Le secteur de la santé mentale a adopté la Réhabilitation Psychiatrique comme une méthode à privilégier pour aider les personnes confrontées à des limitations et à des désavantages sociaux consécutifs à une maladie mentale sévère (schizophrénie, troubles bipolaires I et II, trouble schizoaffectif, dépression majeure récurrente). Mais certains s’interrogent. La Réhabilitation Psychiatrique aujourd’hui n’est-elle qu’un ensemble disparate de modèles et de pratiques ou est-elle une démarche humaniste avec une cohérence et une finalité ? Le contenu de ce petit livre est largement influencé par la conception de la Réhabilitation Psychiatrique de l’Université de Boston. L’auteur y intègre cependant d’autres approches reconnues en Réhabilitation Psychiatrique. [extrait du résumé d’éditeur]

 

l-info-psy_2008_10_couv
DUPREZ, M
Réhabilitation psychosociale et psychothérapie institutionnelle
L’INFORMATION PSYCHIATRIQUE 2008 ; 84(10) : 907‑12.
https://www.cairn.info/revue-l-information-psychiatrique-2008-10-page-907.htm

 

 

 

 

 

 

cles-du-social-integration_miniature
LES CLES DU SOCIAL
L’intégration des personnes handicapées : la loi du 30 juin 1975
30 juin 2012

 

 

 

 
legifrance_miniature
LEGIFRANCE
Loi n° 75-534 du 30 juin 1975 d’orientation en faveur des personnes handicapées