Dans les centres de documentation

Print Friendly, PDF & Email

L’isolement en psychiatrie : dossier thématique

Présentation et définition | Sur le WebVidéos et podcasts | Zoom sur… La chambre d’apaisement | Dans les centres de documentation | Dans les médias


Les ressources proposées sur cette page sont une sélection des références disponibles dans les centres adhérents au réseau Ascodocpsy.

Les références sont toutes disponibles dans les centres adhérents au réseau.

Si votre établissement est membre du réseau Ascodocpsy, vous pouvez vous adresser au service de documentation qui vous fournira les documents souhaités.

 

Dossiers disponibles dans le réseau Ascodocpsy

 

COLLECTIF
Isolement et contention « en dernier recours » [dossier]
SANTE MENTALE 2016 ; (210) : 30-5.
« L’isolement et la contention sont des pratiques de dernier recours. » Cette injonction du législateur reste une notion floue pour des soignants qui parfois « n’ont pas le choix ». Le dernier recours, c’est n’utiliser ces mesures que quand une relation d’apaisement empathique a échoué, quand un traitement médicamenteux per os adapté n’a pas été accepté ou n’a pas apaisé le patient, quand les techniques de désescalade n’ont pas eu de résultat et quand une analyse clinique laisse penser que ces pratiques sont proportionnées à la gravité des troubles et aux risques encourus. [Résumé d’éditeur]

 

 


COLLECTIF
Isolement, contention et soins  [dossier]
SOINS PSYCHIATRIE 2014 ; (294) :11-33
http://www.em-premium.com/revue/spsy/35/294
L’isolement et la contention physique sont des pratiques dont l’utilisation en psychiatrie a été constante durant de longues décennies. Nous aurions pourtant pu penser qu’avec les avancées des sciences humaines et des molécules chimiques, les équipes de soins auraient eu de moins en moins recours à ces mesures, dont l’impact thérapeutique est finalement malconnu. C’est en 1998 que l’Agence nationale d’accréditation et d’évaluation en santé (Anaes) a élaboré un référentiel de recommandations des pratiques professionnelles. Ces recommandations ont apporté la possibilité de transformer ces pratiques de soins en les structurant autour d’indications ou de contre-indications sécurisées et argumentées. Ces pratiques apparaissent souvent comme le moyen thérapeutique inévitable dans des situations cliniques extrêmes. De fait, si certaines d’entre elles ne laissent pas d’autres solutions possibles in situ, il n’en reste pas moins que cette pratique doit être rigoureusement réfléchie dans les équipes pour qu’elle devienne un soin. [Résumé d’ éditeur]


 

COLLECTIF
Le vécu en chambre d’isolement [dossier]
SANTE MENTALE 2009 ; (139) : 17-73
Les protocoles d’isolement que nous appliquons avec plus ou moins de finesse et de rigidité masquent la souffrance d’hommes et de femmes qui se débattent pour exister. Comment vivent-ils ces isolements et contentions que nous leur estimons nécessaires ? L’isolement rajoute-t-il à la souffrance ? Leur permet-il de recouvrer un peu de santé psychique ? Un dossier au cœur de l’humain. [Résumé d’éditeur]

 

 

 

 

 

 Articles disponibles dans le réseau Ascodocpsy

 

BRIOT Clarisse, GUIVARCH Jokthan
Psychiatrie : quand la sécurité l’emporte sur le soin
INFIRMIERE MAGAZINE 2016 ; (372) : 6-7.
Le débat sur l’usage de la contention et de l’isolement en psychiatrie resurgit à l’aune des pratiques révélées par un récent rapport de la contrôleuse générale des lieux de privation de liberté. La loi de santé va-t-elle permettre de limiter les dérives ? [Résumé d’auteur]

 

 

 

 

 


PANFILI Jean-Marc
Contention et isolement, des contraintes exceptionnelles ?
OBJECTIF SOINS & MANAGEMENT 2013 ; (213) : 18-22.
La protection des personnes faisant l’objet de soins psychiatriques a Evolué avec les progrès scientifiques et en particulier l’arrivée des psychotropes, qui ont permis l’abandon de la camisole physique. La contention et l’isolement deviennent des restrictions exceptionnelles de libertés mal encadrées, du moins législativement.[Résumé d’auteur]

 

 

 

 


TRUCHIS RAMIERE Vésiane de.
De la mise en chambre d’isolement à l’accompagnement en pièce d’apaisement…
EMPAN 2013 ; (89) : 74-9.
http://www.cairn.info/revue-empan-2013-1-page-74.htm
Contenance psychique, comme une dynamique d’équipe. Contenant physique, comme un espace géographique. Contention, comme une contrainte à réinventer pour qu’elle devienne thérapeutique… Nous nous proposons de partager une réflexion et une valorisation du travail collectif autour de notre mission qui est de prendre soin de l‘être’ de jeunes patients dans le cadre d’une hospitalisation pédopsychiatrique à temps complet. [Résumé d’auteur]

 

 


 

DEVERS Gilles
Chambre d’isolement, contention, hospitalisation sous contraintes
DROIT DEONTOLOGIE & SOIN 2012 ; 12(3) : 336-46.
http://www.em-premium.com/article/756544
Un rapport du Comité européen pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants fait le point sur les pratiques sensibles en psychiatrie : chambre d’isolement, contention, hospitalisation sous contraintes. Le bilan est contrasté. [résumé d’auteur]

 

 

 

 

 


 

DUDOUIT Patricia, BARDET BLOCHET Anne, REY BELLET Philippe
Diminuer le recours à la chambre d’isolement
SANTE MENTALE 2011 ; (160) : 15-9.
Dans le cadre d’une recherche-action menée au département de psychiatrie générale des Hôpitaux universitaires de Genève, trois outils destinés à diminuer le recours au programme de soins en chambre fermée sont détaillés. Ces interventions visent à favoriser la création d’une alliance avec les malades hospitalisés sous contrainte. Ces trois outils sont mis en perspective et discutés à la lumière de réflexions sur la notion de dangerosité, très souvent mise en avant pour justifier le recours à l’isolement. Ils constituent un soutien au changement des pratiques à l’égard des mesures de contrainte, une partie de ce changement étant sans doute induite par l’intervention elle-même et par l’implication des investigateurs sur le terrain. Si la démarche doit encore être affinée, la diminution du recours et de la durée de l’isolement qu’elle a déjà entrainé constitue une puissante motivation de persévérer dans cette voie. [résumé d’auteur]

 

Ouvrages disponibles dans le réseau Ascodocpsy

 

 

FRIARD Dominique
L’isolement en psychiatrie : séquestration ou soin ?
Paris : Masson ; 2002.
En psychiatrie, la chambre d’isolement est utilisée par l’équipe soignante pour contenir l’auto ou l’hétéro-agressivité de patients susceptibles d’être agités ou violents. Mais sur quels critères les soignants décident-ils d’isoler ? Dans quelle mesure ont-ils le droit de décider ? Comment répondre à ces états critiques et faire en sorte de ne pas engendrer ségrégation et rejet ? Quelles sont les limites à ne pas franchir ? L’auteur pose une question fondamentale : l’isolement, est-ce une séquestration nécessaire ou un soin ? Une analyse des comportements et habitudes d’infirmiers de 29 établissements psychiatriques apporte des éléments de réponse. L’analyse du contenu du témoignage de dix patients isolés permet de prendre en compte les perceptions et le vécu de ceux qui sont isolés. Cette nouvelle édition, entièrement refondue, propose les textes règlementaires les plus récents, les différentes pratiques et leur analyse, ainsi que les dernières recommandations de l’ANAES. Un sujet au cœur des débats. [Résumé d’éditeur]

 


 
PALAZZOLO Jérôme, DARCOURT Guy Préf.
Chambre d’isolement et contentions en psychiatrie
Paris : Masson ; 2002.
Préoccupation permanente depuis la naissance de la psychiatrie, l’utilisation de la chambre d’isolement connait une actualité renouvelée dans le contexte d’effort pour un respect accru des droits des malades et pour une meilleure qualité des soins. Cet ouvrage s’inscrit dans cette réflexion en apportant des éléments nouveaux et une vision personnelle sur ce sujet controversé. Après un rappel historique, l’auteur effectue une revue de la littérature sur ces pratiques en rappelant les textes législatifs et règlementaires. Le cadre d’application, le protocole, la fréquence, les contextes de l’utilisation de ces méthodes et les caractéristiques socio-démographiques des patients isolés font l’objet d’une description très précise. L’auteur illustre son propos de témoignages de soignants et de patients. Des cas cliniques variés reflètent également les modalités d’application de ces techniques. Des annexes fournissent des renseignements pratiques utiles (fiche de surveillance, circulaire Veil du 19 juillet 1993, exemple de protocole de mise en chambre d’isolement). S’il est souhaitable et possible de diminuer la fréquence de ces mises en chambre d’isolement et de ces contentions par une formation des personnels, une utilisation adéquate de la chimiothérapie, un travail d’analyse et de concertation au sein de l’institution sur ces procédures en les évaluant et en codifiant leur mise en pratique, il reste des cas où le recours à ces méthodes contraignantes est encore indispensable. Il faut alors non seulement les appliquer de façon codifiée, mais aussi leur donner un sens dans la relation soignant-soigné. Cet ouvrage se propose d’apporter des solutions pratiques aux services soucieux de mettre en place une politique rationnelle et efficace d’utilisation de la chambre d’isolement et des contentions. Ce livre s’adresse principalement aux psychiatres et au personnel soignant intervenant en institution psychiatrique, et à toute personne intéressée par ce sujet. [Résumé d’éditeur]