Ségur de la santé : la douche froide (glaciale) des premières annonces

 

 

 

 

 

 

 

 

Alors que le Président de la République a fait naitre un fort espoir lors de son discours à Mulhouse, alors que le premier ministre a évoqué une hausse significative des rémunérations lors du lancement du Ségur de la santé, alors que la feuille de route présentée lors de la première séance de négociations paraissait séduisante, l’entrée dans le concret lui, s’avère faire l’effet d’une douche froide, voire même totalement glaciale.

Lisez le communiqué des PCME des CH et CHS du 25 juin 2020.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email
Print Friendly, PDF & Email