Le Dossier Patient Informatisé – Lyon – 30 septembre 2010

Print Friendly, PDF & Email

Argumentaire

Le Dossier Patient Informatisé (DPI) apparaît comme un moyen d’améliorer la qualité des soins, leur coordination et leur continuité. Sa généralisation veut aussi faciliter la gestion, la transmission et l’archivage des données.Cette journée a pour objectif de dresser un premier bilan de l’introduction du DPI au sein des établissements. Elle permettra aussi de cerner son impact sur les pratiques d’archivage, de conservation, de communication, et d’apprécier le rôle des archivistes.

La journée d’étude se concentrera sur les questions auxquelles les gestionnaires des dossiers médicaux sont aujourd’hui confrontés à  travers le retour d’expérience de certains établissements hospitaliers : passage du dossier médical papier au dossier informatisé, la numérisation, l’externalisation des dossiers médicaux et le droit d’accès au dossier médical.

Cette journée s’adresse aux professionnels des établissements de santé (archivistes, secrétaires médicales, médecins, DIM, directeurs) impliqués dans la gestion et la communication du DPI.

Téléchargez le compte-rendu de cette journée : Journée Dossier Patient Informatisé – 30 septembre 2010

Introduction de la journée

Sabine Jean-Feydel, archiviste au centre hospitalier Alpes Isère, responsable de la commission archives ascodocpsy
Docteur Christian Muller, président d’ascodocpsy

Programme

Présentation des résultats de l’enquête sur le DPI menée par Ascodocpsy Blandine Maurier, archiviste au centre hospitalier Saint-Jean-de-Dieu de Lyon  : Le Dossier Patient Informatisé – 30 septembre 2010

Le cadre juridique du DPI Jean-Louis Deschamps, directeur adjoint des affaires juridiques du centre hospitalier de Montfavet : Le cadre juridique du Dossier Patient Informatisé – 30 septembre 2010

Recommandations techniques pour la mise en place du DPI Isabelle Vernus, membre de la commission archives électroniques de l’association des archivistes de France  : Conserver à moyen et long terme des données électroniques – 30 septembre 2010

Dossier patient papier et DPI : changement ou continuité ? L’exemple de l’association hospitalière de Franche-Comté Catherine Gazillot, responsable du service archives – documentation et Denise Paulhiac, attachée DIM, Association hospitalière de Franche-Comté : Incidences du Dossier Patient Informatisé sur les archives – 30 septembre 2010

L’exemple de l’EPSM Lille Métropole Docteur Laurent Defromont, médecin-psychiatre responsable du DIRM à  l’EPSM Lille Métropole : Le Dossier Patient Informatisé à l’EPSM Lille Métropole- 30 septembre 2010

Du dossier patient papier au dossier patient informatisé : l’exemple du Centre hospitalier du Vinatier à  Lyon Marguerite Prévot, interne de santé au DIM du centre hospitalier du Vinatier : Du dossier papier au Dossier Patient Informatisé – 30 septembre 2010

Hélène Servant, Archives départementales des Bouches-du-Rhône : La communicabilité des archives médicales depuis la loi du 15 juillet 2008

 

Ascodocpsy est organisme de formation. N° d’agrément : 82 69 P8802 69