Dépression : le manque de sommeil incite à regarder le verre à moitié vide

Print Friendly, PDF & Email

Chez les sujets présentant un niveau élevé de pensées négatives récurrentes (PNR), symptôme fréquent chez les sujets dépressifs, les perturbations du sommeil modifient l’orientation de l’attention selon la nature des stimuli.

Source: www.univadis.fr